La théorie du Yin-Yang dans la médecine chinoise

Comprendre la médecine chinoise

Partie 1 – Les bases de la MTC

A l’origine le Yin-Yang est une philosophie ancienne chinoise. Au sens premier du terme elle indique si un endroit est exposé au soleil ou à l’ombre. L’endroit qui est exposé au soleil est chaud par nature, ainsi que toutes les choses qui sont situées à cette endroit. Ainsi, tout ce qui est chaud se réfère au Yang. Inversement, l’endroit n’ayant pas d’exposition au soleil, et tout ce qui s’y trouve est par nature froid. Et tout ce qui est froid appartient au Yin. Pour une montagne, par exemple, la partie sud appartient au Yang alors que son côté nord appartient au Yin. Pourtant ces deux entités ne sont pas isolées, mais en interaction permanente. Et leur interaction favorise l’apparition, le développement et la transformation de toutes les choses.

La formation du Yin Yang

La popularité de Yin-Yang en tant que théorie philosophique en a fait un élément essentiel et constitutif de la théorie de la médecine chinoise. Le contenu de la théorie de Yin-Yang peut être décrit brièvement par ses quatre aspects qui sont :  

  • l’opposition
  • l’interdépendance,
  • régénération et déclin, et
  • la transformation.

Opposition et interdpendance

L’opposition du Yin-Yang signifie que toutes les choses contiennent deux aspects opposés. Exemple, le jour et la nuit, le haut et le bas, le chaud et le froid. Toutefois si le Yin-Yang s’opposent, ils se contiennent aussi mutuellement. Aucun d’entre eux ne peut exister par lui-même sans l’autre. L’existence du Yin entretient l’existence du Yang, et vice versa. Ainsi, il ne peut y avoir de jour sans nuit, et nuit sans jour. Ces relation de co-existence s’applique à toutes les opposition comme le froid/chaud, extérieur/intérieur, haut/bas etc… Cette relation est connue sous le nom d’interdépendance.

Régénération et déclin

L’opposition et l’interdépendance du Yin-Yang n’est pourtant pas figée. Au contraire, ils sont dans un état dynamique. Le plus bel exemple de ce changement cyclique est le passage du jour en nuit, le changement des saisons ou encore le changement de la température. Ce passage du Yin vers ou dans le Yang doit être compris comme une transformation de l’un en l’autre.

Le processus du changement d’état, du passage du Yn dans le Yang est un processus de régénération et déclin. Il s’agit en définitif d’un changement quantitatif. On passe d’un état ‘plus chaud vers moins chaud’, ou de ‘un peu de lumière, et plus de nuit’ vers ‘un peu plus de lumière et moins de nuit’.

Transformation

Lorsqu’on parle de transformation entre Yin-Yang, le changement n’est plus quantitatif, mais qualitatif. Dans ce contexte, on ne s’intéresse plus au processus du changement, mais aux sub-divisions des états internes de changements. Ainsi concrètement, une première division de Yin-Yang, est la division du jour et de la nuit. Le jour étant de nature Yang et la nuit de nature Yin. Mais ces entités peuvent encore être divisées à leur tour.

Ainsi, la période de l’aube jusqu’à midi est l’aspect Yang du jour, la partie Yang du Yang. Et la période de midi jusqu’au crépuscule est l’aspect Yin du jour, la partie Yin du Yang. La période du crépuscule jusqu’à minuit est l’aspect Yin de la nuit, la partie Yin du Yin. Et la période de minuit jusqu’à l’aube est l’aspect Yang de la nuit, la partie Yang du Yin.